Non à la disparition programmée des contrats aidés.

L'annonce gouvernementale de la diminution drastique des contrats aidés risque de porter un coup très dur à l'emploi des personnes les plus fragiles, au sein desquelles les personnes en situation de handicap. Au-delà de ça, c'est la vie associative de notre pays qui va être touchée, avec pour certaines des plus petites associations une remise en question de leur existence même.

La Fédération Générale des Pep a publié un communiqué de presse à ce sujet, que vous pouvez consulter ici.